- Belung Magazine
Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En utilisant ce site, vous acceptez leur utilisation OK, I agree No, give me more info

PID et cancer du poumon : un malheureux concours de circonstances

Un malheur ne vient jamais seul. 

C'est ce que doivent penser les patients qui se voient diagnostiquer à la fois une maladie pulmonaire interstitielle (PID) et un cancer du poumon. Malheureusement, cette combinaison de maladies survient plus souvent que l'on ne pourrait croire selon le fruit du hasard. Des chercheurs portugais ont évalué les options thérapeutiques pour ces patients qui semblent être coincés entre le marteau et l'enclume.

lung_cancer_visual_belung.jpg

L'incidence du cancer du poumon est multipliée par 5 chez les patients souffrant de fibrose pulmonaire idiopathique (FPI), par rapport à la population générale, selon Linhas et ses collègues du Portuguese Journal of Pulmonology. De plus, certaines formes spécifiques de PID peuvent également augmenter la probabilité d'avoir un cancer du poumon. Cette occurrence concomitante de la PID et du cancer du poumon constitue un véritable défi pour la pratique clinique du fait que le traitement de l'un risque d'avoir une influence négative sur les symptômes ou l'évolution de l'autre.

Par exemple, la chimiothérapie joue un rôle irremplaçable dans le traitement du cancer du poumon. En revanche, les patients souffrant à la fois d'un cancer du poumon et d'une PID et suivant une chimiothérapie s'exposent à des risques d'exacerbation aiguë de la PID liée à la chimiothérapie. Pour l'heure, aucun consensus n'a été trouvé et les preuves sont insuffisantes pour soutenir une stratégie thérapeutique optimale destinée aux patients atteints d'un cancer du poumon et d'une PID. Un autre inconvénient pour ces patients est qu'ils sont généralement exclus de la plupart des essais cliniques, rendant ainsi difficile la collecte de preuves décisives permettant de trouver le meilleur traitement pour ce groupe spécifique de patients.

Selon les chercheurs portugais, des médicaments anti-fibrotiques peuvent ouvrir de nouvelles perspectives prometteuses en termes d'options thérapeutiques pour ces patients complexes.

Pour le moment, le traitement du cancer du poumon doit être considéré chez les patients présentant à la fois un cancer du poumon et une PID, mais une évaluation interdisciplinaire des options thérapeutiques s'avère obligatoire. En outre, l'avis du patient doit également être pris en compte dans la décision finale. Des études prospectives sur le traitement du cancer du poumon chez les patients atteints de PID s'imposent, et ce de manière urgente, afin de dévoiler de nouvelles possibilités pour ce groupe de patients très malchanceux. 

Références:
Linhas R, et al. Concomitant lung cancer and interstitial lung disease: A challenge in clinical practice. Rev Port Pneumol. 2016. http://dx.doi.org/10.1016/j.rppnen.2016.11.008


disclaimer
BE/OFE-171214a 09/2017