- Belung Magazine
Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En utilisant ce site, vous acceptez leur utilisation OK, I agree No, give me more info

La partie non-quartz du charbon pourrait rendre les poumons des mineurs noirs

C'est probablement la chanteuse américaine de bluegrass Hazel Dickens qui a exprimé de la façon la plus poignante le fardeau du mineur de charbon lorsqu'elle chantait : « he's lived a hard life and hard he'll die / black lung's done got him, his time is nigh » (il a vécu une dure vie et sa mort le sera aussi / le poumon noir a eu raison de lui, son heure est proche). Alors que la complainte du mineur de charbon a souvent été chantée, elle a également attiré l'attention des chercheurs scientifiques. Par exemple, quelle est exactement la relation entre le charbon et la maladie pulmonaire interstitielle (PID) ?

Chanson d'Hazel Dickens sur youtube

Le « poumon noir », de la chanson éponyme poignante d'Hazel Dickens « Black lung », est connu médicalement sous le terme de « pneumoconiose du mineur », une forme de PID qui noircit littéralement les poumons habituellement roses. Tandis que le développement des maladies pulmonaires causées par une exposition à de la poussière et des impuretés de charbon, comme le quartz et le fer, a déjà été étudié de manière approfondie au cours du siècle dernier, nous ne savons toujours pas clairement quels composants de la poussière de charbon sont réellement responsables du développement de la maladie. Les études précédentes s'étant concentrées essentiellement sur le quartz (un important composant fibrogénique du charbon), il n'existait pour l'heure aucune revue systématique de la partie non-quartz du charbon et du développement des maladies pulmonaires.

Des chercheurs danois se sont donc attelés à analyser systématiquement ce qui est connu sur la relation entre l'exposition à la partie non-quartz de la poussière de charbon et les PID. Grâce à un examen systématique, ils ont identifié 2 945 articles. En appliquant des critères d'éligibilité stricts quant à « l'effet de charbon pur », ils ont fini par inclure neuf études seulement. Parmi ces neuf études, six indiquaient un effet indépendant de la partie non-quartz du charbon sur le développement et la progression des PID, deux ne démontraient aucun effet et une était peu concluante. Les chercheurs concluent que, malgré la découverte d'un effet indépendant de la poussière de charbon non-quartz sur le développement des PID, leur étude comportait également un grand nombre de restrictions méthodologiques. 

Lorsque ces analyses de suivi seront réalisées, peut-être que des chansons comme « Black Lung » pourront être actualisées

Afin de renforcer cette preuve, des analyses de suivi correctement réalisées sur des travailleurs exposés à de la poussière de charbon à la teneur minérale nulle ou faible s'avèrent nécessaires, selon les scientifiques danois. Lorsque ces analyses de suivi seront réalisées, peut-être que des chansons comme « Black Lung » pourront être actualisées en mentionnant plus spécifiquement les particules à l'origine de toutes ces souffrances, même s'il est peu probable que les mineurs y trouvent un quelconque réconfort. 

Références:
Christiane Beer, Henrik A. Kolstad, Klaus Søndergaard, Elisabeth Bendstrup, Dick Heederik, Karen E. Olsen, Øyvind Omland, Edward Petsonk, Torben Sigsgaard, David L. Sherson & Vivi Schlünssen (2017) A systematic review of occupational exposure to coal dust and the risk of interstitial lung diseases, European Clinical Respiratory Journal, 4:1, 1264711

Chanson d'Hazel Dickens sur youtubehttps://www.youtube.com/watch?v=5hvLoEcLBf0


disclaimer
BE/OFE-171214a 09/2017